Trois jours après l’Amstel Gold Race, le World Tour retrouvait aujourd’hui la Flèche Wallonne pour ce qui était sa 20ème édition cette année. Au niveau du parcours, ce dernier a été dessiné sur deux tours : le premier de 90 kilomètres, assez tranquille et le second long de 30 kilomètres avec le fameux Mur de Huy, juge de paix de l’épreuve belge.

La première échappée du jour est à mettre à l’actif de Katia Ragusa (BePink) et Sofie de Vuyst (Lares-Waowdeals). Le duo est rejoint par Allie Dragoo (Cervélo-Bigla) et Anisha Vekemans (Alé Cipollini). Le quatuor commence alors à creuser l’écart avec le peloton et son avance atteint la barre des 3 minutes.

Dans le peloton justement, les chutes se font nombreuses. C’est d’abord un quintet composé de Tatiana Guderzo (Lensworld), Jelena Eric (BTC City Ljubljana), Anna Potokina (Servetto-Giusta), Monika Kiraly (SC Michela Fanini) et Carlee Taylor (Alé Cipollini) qui goûte le bitume (Taylor et Eric abandonneront quelques kilomètres plus loin). Puis, c’est au tour d’Ashleigh Moolman (Cervélo-Bigla) de tomber mais plus de peur que de mal pour la Sud-Africaine qui pu repartir.

Le peloton commence alors à accélérer sous l’impulsion des Boels-Dolmans d’Elizabeth Deignan ou des Sunweb qui croit en son étoile de ce début de saison : Coryn Rivera. L’avance des femmes de tête commence à diminuer considérablement  et ce n’est pas le train des Wiggle High5 en tête de peloton qui ira inverser la tendance. Katia Ragusa est la première à se faire distancer. Puis, c’est au tour d’Anisha Vekemans de lâcher prise. Elles ne sont plus que deux en tête de course mais leur avance est inférieure à 40 secondes et il reste encore 40 kilomètres à parcourir. Néanmoins, le peloton commence à temporiser et l’écart remonte à la minute.

Dans la Côte de Villers-Le-Bouillet, Ashleigh Moolman se dévoile. 3ème de l’épreuve en 2013, la Sud-Africaine rattrape rapidement les deux femmes de tête. La première ascension du Mur du Huy fait des dégâts, le peloton est désormais revenu à une dizaine de secondes et désormais, seule Moolman est devant. Au sommet de Huy, le peloton est regroupé et compte moins d’une quarantaine d’unités. A 28 kilomètres de l’arrivée, un nouveau duo s’échappe : l’Ukrainienne Tetyana Riabchenko (Lensworld) et la Danoise Marie Vilmann (Cervélo-Bigla). Alors que l’avance du tandem de tête a atteint les 40 secondes, c’est au tour de la WM3 de Katarzyna Niewiadoma de mettre la machine en route.

A 14 kilomètres de l’arrivées, Annemiek van Vleuten (Orica-Scott) attaque, mais le peloton veille. Puis Audrey Cordon (Wiggle High5) part en contre mais elle se fait reprendre à moins de 10 kilomètres de Huy. Un trio parvient à sortir du lot dans la Côte de Cherave, Anna van der Breggen & Elizabeth Deignan (Boels-Dolmans) et Kasia Niewiadoma (WM3). Peu avant le pied du Mur, la championne Olympique anticipe et s’isole, à l’expérience la Néerlandaise s’envole vers la victoire.

Anna van der Breggen remporte pour la troisième année de suite la Flèche Wallonne devant sa coéquipière, Elizabeth Deignan et Katarzyna Niewiadoma.

Grâce à ce succès, la native de Zwolle rejoint Fabiana Luperini et Nicole Cooke parmi les triples lauréates de l’épreuve.

19/04/2017 – La Fleche Wallonne Feminine (1.WWT) (120k)

Results  Results powered by ProCyclingStats

Go to full results