7 tours de 15,5 kilomètres chacun pour une épreuve longue de 108,5 kilomètres, tel était le profil de ce 66ème championnat de France qui allait voir une successeur à Edwige Pitel, la vainqueur sortante n’ayant pas souhaité se déplacer à Saint Omer suite au mépris affiché de la Fédération Française de Cyclisme à son égard.

Après un premier tour en guise d’échauffement, le peloton se met peu à peu dans le bain lors de la deuxième boucle où un groupe d’une quinzaine de coureuses parvient à s’extirper du peloton. Ce mini peloton de tête creuse une avance d’1 minute et 17 secondes sur le peloton où figure les favorites de cette édition mais sous l’impulsion des FDJ-Futuroscope, l’écart descend aux alentours des 30 secondes.

Lors du 3ème tour, Fanny Zambon et Charlotte Bravard s’isolent en tête de la course. A l’arrière, les poursuivantes sont reprises par le peloton. A 53 kilomètres de l’arrivée, le duo de tête compte 2 minutes d’avances mais sont sous la menace d’Amélie Rivat et Marjolaine Bazin parties en contre.

Alors que l’avance des femmes de tête est désormais de 2 minutes et 40 secondes sur le peloton, la fraichement triple championne de France du contre la montre : Audrey Cordon-Ragot attaque, il reste encore 44 kilomètres à couvrir mais la FDJ, en sur-représentation, revient aussitôt. Puis, c’est au tour d’Elise Delzenne de s’illustrer mais à nouveau, la FDJ s’occupe de faire le nécéssaire. Ces attaques auront permis au peloton des favorites de revenir à moins de 2 minutes du duo de tête mais, cet écart va vite remonter à 2 minutes et 45 secondes suite à l’enterrement de première classe causé et voulu par les coureuses de la FDJ.

A 38 kilomètres du dénouement final, Charlotte Bravard et Fanny Zambon comptent 3 minutes d’avances sur le peloton des favorites, il faudrait un miracle pour que le titre puisse échapper à l’une de ces deux coureuses. 3 kilomètres plus tard, Audrey Cordon-Ragot en remet une, Coralie Muller et Elise Delzenne lui emboîtent le pas. Les coureuses de la Lotto Soudal et Wiggle High5 insistent, si bien que Muller se retrouve distancée. A l’abord du pénultième tour, les deux femmes de tête comptent encore 2 minutes et 12 secondes d’avances sur le peloton.

Marjolaine Bazin et Amélie Rivat, qui ont continué leur petit bonhomme de chemin, parviennent à revenir à l’avant de la course. Derrière, sous l’impulsion des attaques d’Audrey Cordon-Ragot et d’Elise Delzenne, l’écart descend à près d’1 minute et 30 secondes mais les FDJ ne se font jamais surprendre.

Gaelle Poirier et Victorie Guilman décident alors de partir en contre, une aubaine pour la FDJ qui a désormais deux femmes à l’avant de la course. Dans la montée, Guilman lâche sa compagne d’échappée et fait l’effort pour revenir sur le quatuor de tête (en vain). Derrière, la surreprésentation des FDJ aura écoeuré le peloton, celui-ci est résigné et ne reviendra pas.

Il ne se passera rien d’autre dans le dernier tour que le sprint qui couronnera la nouvelle championne de France et c’est à Charlotte Bravard que revient l’honneur de porter le maillot bleu-blanc-rouge durant les prochains 365 jours. La pensionnaire de la FDJ devance Amélie Rivat et Marjolaine Bazin qui, comme l’an dernier, figure sur le podium de l’épreuve.

24/06/2017 – National Championships France WE – Road Race (NC) (108.5k)

Results  Results powered by ProCyclingStats

Go to full results

Dans les autres pays :

(Contre la montre / Route)

Allemagne : Trixi Worrack / Lisa Klein

Belgique : Ann-sophie Duyck / Jolien D’Hoore

Danemark : Cecilie Uttrup Ludwig / Camilla Møllebro

Espagne : Lourdes Oyarbide / Sheyla Gutiérrez

Etats Unis : Amber Neben / Amber Neben

Finlande : Lotta Lepistö / Lotta Lepistö

Grande Bretagne : Claire Rose / Elizabeth Deignan

Italie : Elisa Longo Borghini / Elisa Longo Borghini

Japon : Eri Yonamine / Eri Yonamine

Pays-Bas : Annemiek van Vleuten / Chantal Blaak

Pologne : Katarzyna Pawlowska / Karolina Karasiewicz

Ukraine : Yevgenia Vysotska / Yevgenia Vysotska