Si le Ronde fêtait son centenaire chez les hommes, chez les femmes, il n’agissait que de la 13ème édition puisque le Tour des Flandres est conjugué au féminin depuis 2004. Au programme, 141 kilomètres pour rejoindre Oudenaarde et marquer, pour la gagnante, son nom au palmarès de ce monument du cyclisme.

Cette année, une équipe était attendu, et pour cause, la Boels-Dolmans, équipe de la championne du monde et de l’actuelle patronne du cyclisme féminin : Elizabeth Armitstead, n’a plus perdu une épreuve World Tour ou de la défunte Coupe du Monde depuis l’Open de Vargarda en août dernier. De plus la formation néerlandaise compte avec Ellen Van Dijk, lauréate de l’épreuve en 2014 et Chantal Blaak, leader du classement World Tour, deux autres coureuses capable de s’illustrer.

Des débuts poussifs

Dans les premiers kilomètres de course, les échappées peinent à prendre le large. Un quatuor composé de Lauren Hall (Tibco), Dalia Muccioli (Alé Cipollini), la championne du monde du contre la montre Linda Villumsen (Unitedhealthcare) et Jessy Druyts (Topsport Vlaanderen) tentera bien sa chance et aura une avance avoisinant les 20 secondes, mais elle ne fera pas long feu.

La Rabo-Liv dynamite la course

A une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, la championne du monde de cyclo-cross Thalita de Jong (Rabo-Liv) tente sa chance de loin mais après pas moins de 20 kilomètres d’échappée solitaire et une avance grimpant jusqu’au 40 secondes, la néerlandaise est reprise dans le Kaperij par le peloton.

Puis c’est au tour d’Anouska Koster et de Lucinda Brand (Rabo-Liv) d’attaquer successivement afin de dynamiter la course. C’est ensuite la championne de France Pauline Ferrand-Prévot qui accélère et fait exploser le peloton dans le Kanarieberg, seules sa coéquipière Katarzyna Niewiadoma (Rabo-Liv), Alena Amialiusik & Lisa Brennauer (Canyon SRAM), Ellen van Dijk (Boels – Dolmans) et Elisa Longo Borghini & Emma Johansson (Wiggle High5) parviennent à suivre la championne du monde 2014. Mais ça, c’est avant le retour d’Elizabeth Armitstead (Boels – Dolmans), Gracie Elvin & Annemiek Van Vleuten (Orica – AIS) dans la descente. Néanmoins, le peloton parviendra à revenir sur les femmes de tête, un peloton réduit à moins de trente unités.

La Reine d’Angleterre terrasse la Reine de Suède

Dans le Vieux Kwaremont, la tenante du titre : Elisa Longo Borghini (Wiggle High5) sort de sa boîte, l’italienne souhaite rejoindre Mirjam Melchers, qui est à ce jour la seule à avoir réussi l’exploit de remporter le Ronde deux années de suite, au palmarès. Néanmoins, à défaut de creuser l’écart, l’italienne écrème le peloton, elles ne sont plus qu’une bonne dizaine à prétendre à la victoire. A la sortie de ce Vieux Kwaremont, c’est la lauréate de 2014 Ellen Van Dijk (Boels  -Dolmans) qui place une accélération, la néerlandaise est la rampe de lancement d’Elizabeth Armitstead (Boels – Dolmans)  qui part, seule Emma Johansson (Wiggle High5) est en mesure de suivre la championne du monde. Ce duo va rapidement compter jusqu’à 15 secondes d’avances tandis que derrière, les coéquipières de la britannique ainsi qu’Elisa Longo Borghini (Wiggle High5) pour Johansson, sont surreprésentées et ne donnent pas un coup de pédale. La poursuite est alors menée par Pauline Ferrand-Prévot & Katarzyna Niewiadoma (Rabo-Liv), Annemiek Van Vleuten (Orica-AIS) et Claudia Lichtenberg (Lotto Soudal).

Le dernier kilomètre se résume à une course d’attente, Emma Johansson (Wiggle High5), se cale dans la roue d’Elizabeth Armitstead (Boels – Dolmans) qu’elle sait plus rapide au sprint. Derrière, cela revient, moment choisi par le duo pour démarrer. Johansson prend la tête, mais Armitstead parvient à revenir à la hauteur de la suédoise, pour la coiffer sur la ligne. Le podium est complété par Chantal Blaak (Boels – Dolmans). Comme il y’a deux ans, nous retrouvons deux coureuses de la formation néerlandaise sur le podium, mais ce qui est d’autant plus impressionnant, c’est la présence de 4 Boels – Dolmans dans le top 6 de l’épreuve.

Elizabeth Armitstead chez les femmes, Peter Sagan chez les hommes, nous avons cherchés et jusqu’à aujourd’hui, jamais les champions du monde homme et femme ne s’étaient imposés la même année sur le Tour des Flandres.

Revivez la 13ème édition du Ronde van Vlaanderen féminin :

https://www.youtube.com/watch?v=0vZqWqaexpo