[dropcap size=small]E[/dropcap]t dire qu’il souffrait d’une «infection pulmonaire»… Visiblement, chez SKY, on a une petite tendance à exagérer un diagnostic médical ! Il semble, vu la condition affichée par Chris Froome sur ce Tour de Romandie, qu’il s’agissait au pire d’une bronchite. En tout cas, si il va mieux, le vainqueur sortant du Tour de France s’est chargé de refiler ses microbes à ses adversaires en les enrhumant en 2 temps, sur la route d’Aigle vendredi et aujourd’hui à Neuchâtel.

À la seconde près

Une seconde, c’est la maigre marge que possédait Simon Spilak sur Chris Froome, avant de prendre le départ du dernier chrono de ce tour de Romandie. Autant dire que le suspens était inexistant et que l’on s’attendait à voir le britannique s’imposer au général au cœur du stade de la Maladière, l’antre des footballeurs des Xamax de Neuchâtel.  Le tenant du titre a répondu présent en y ajoutant  la manière, en plus du classement final, Chris Froome s’impose aussi sur cette dernière étape contre la montre. Il devance aujourd’hui de moins d’une seconde, décidemment, le champion du monde de la discipline Tony Martin. Le leader de la SKY ayant tiré profit de la belle bosse située à mi-parcours.

La belle perf de Pinot

Avant le départ de ce Romandie, Thibault Pinot semblait afficher un semblant de pessimisme. Sur Twitter, il affirmait « 2 CLM, pas d’arrivée au sommet, il faudra de la course, de la pluie et surtout être fort pour un top10! » A la sortie de cette semaine de course, Thibault pourra donc dire qu’il aura été fort. Le franc-comtois rentre dans le Top 10 en réussissant un très bon chrono aujourd’hui (9ème à 35 secondes de Froome), en faisant jeu égal avec  Faria da Costa champion du monde sur route et champion du Portugal du contre la montre. Après sa 9ème place au Pays-Basque, Pinot confirme et c’est de bon augure pour ses prochaines échéances.

Uran se signale

A six jours du départ du Giro, on peut noter la jolie place de Rigoberto Uran sur ce chrono final aujourd’hui. 4ème de l’étape à 15 secondes seulement de Froome, le colombien (14ème du général final) se rassure avant son grand objectif de l’année (2ème du Tour d’Italie l’an passé).

Les stats en faveur de Froome

En remportant son 2ème Tour de Romandie consécutif, Chris Froome n’échappera pas aux statisticiens en tout genre qui viendront lui rappeler que depuis 2011, le vainqueur du l’épreuve suisse remporte gagne quelques semaines plus tard, le Tour de France. Evans, Wiggins et Froome lui-même réussissant cet enchaînement. Tâche au kenyan blanc maintenant, de conserver une bonne santé d’ici le grand départ dans le Yorkshire.

Les Top 10 (via www.procyclingstats.com)

L’étape

1 FROOME Christopher [www.procyclingstats.com] Team Sky GBR en 24:50 44.698 km/h
2 MARTIN Tony Omega Pharma – Quick-Step ALL à 0:01
3 SERGENT Jesse Trek Factory Racing NZL 0:08
4 URAN Rigoberto Omega Pharma – Quick-Step COL 0:15
5 IZAGIRRE Ion [www.procyclingstats.com] Movistar Team ESP 0:20
6 ZOIDL Riccardo Trek Factory Racing AUT 0:29
7 ŠPILAK Simon Team Katusha SLO mt
8 COSTA Rui Lampre-Merida POR 0:31
9 PINOT Thibaut FDJ.fr FRA 0:35
10 FRANK Mathias [www.procyclingstats.com] IAM Cycling SUI mt

Le général

1 FROOME Christopher [www.procyclingstats.com] Team Sky GBR  en 16:18:46
2 ŠPILAK Simon Team Katusha SLO  à 0:28
3 COSTA Rui Lampre-Merida POR 1:32
4 FRANK Mathias IAM Cycling SUI 1:44
5 NIBALI Vincenzo [www.procyclingstats.com] Astana Pro Team ITA 1:48
6 INTXAUSTI Beñat Movistar Team ESP 1:52
7 FUGLSANG Jakob Astana Pro Team DAN 1:56
8 IZAGIRRE Ion Movistar Team ESP 2:07
9 HERRADA Jesús Movistar Team ESP 2:15
10 PINOT Thibaut [www.procyclingstats.com] FDJ.fr FRA 2:31