[dropcap size=small]A[/dropcap]ujourd’hui était un grand jour pour nous fans de cyclisme, pour cause, le Het Nieuwsblad symbolisait le début des classiques et plus précisément des flandriennes. Au programme du jour, 122 kilomètres autour de Gent parsemés de 8 bergs et 6 secteurs pavés.

Demi Druyts (Sport Vlaanderen-Etixx) est la première à se distinguer en ce début de saison. La Belge va longtemps faire cavalier seul, comptant jusqu’à 3 minutes et 25 secondes d’avances sur le peloton, mais après plus de 50 kilomètres d’effort solitaire, la jeune femme de 21 ans se fait reprendre. Peu après, une chute sans gravité se produit au sein du peloton, celui-ci se scinde en plusieurs groupes et nous sommes alors aux abords de la Côte du Trieu.

Puis arrive le Paterberg, la sélection par l’arrière continue de s’opérer, il y’en a de partout. A la sortie, elles ne sont plus que deux en tête : Ellen van Dijk (Sunweb) et Elisa Longo Borghini (Wiggle High5). Derrière, elles sont quatre à la poursuite du premier tandem : Christine Majerus (Boels-Dolmans), Lotte Kopecky (Lotto-Soudal), Elena Cecchini (Canyon SRAM) et Gracie Elvin (Orica-Scott) mais ce quatuor se fait reprendre par un peloton composé d’une quarantaine d’unités. A l’avant de la course, le duo italo-néerlandais parvient à se créer une avance d’1 minute et 30 secondes sur le peloton.

Dans le Molenberg, dernière difficulté du parcours,  cinq femmes partent à la poursuite d’Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini : Lotte Kopecky, Lucinda Brand (Sunweb), Chantal Blaak (Boels-Dolmans), Annemiek van Vleuten & Amanda Spratt (Orica-Scott). Ce quintet, va faire fondre l’avance du duo de tête comme neige au soleil, si bien que le regroupement général se produit à un peu plus de 16 kilomètres de l’arrivée. Ce groupe de sept se casse aussitôt, elles ne sont plus que quatre à l’avant : les Néerlandaises  Lucinda Brand, Ellen van Dijk et Chantal Blaak ainsi que l’Italienne Elisa Longo Borghini (Wiggle High5). Par la suite, Annemiek van Vleuten parviendra à faire la jonction sur le quatuor de tête, tout comme sa coéquipière Amanda Spratt.

A 7 kilomètres du but, Lucinda Brand, pourtant dotée d’une belle pointe de vitesse, attaque. La nouvelle venue de la Sunweb parvient à se créer une avance de 10 secondes sur les poursuivantes, un écart suffisant puisqu’elle ne sera jamais revue, la Néerlandaise lance parfaitement saison en remportant la première classique pavée de l’année. Comme l’an dernier, Chantal Blaak termine 2ème tandis qu’Annemiek van Vleuten complète un podium 100% néerlandais.

25/02/2017 – Omloop Het Nieuwsblad WE (1.1)

Result   Results powered by ProCyclingStats

Go to full results