[dropcap size=small]C[/dropcap]e n’est évidemment pas un scoop, mais 2014 approche à grands pas ! Et qui dit nouvelle année dit évidemment nouvelle saison cycliste en perspective, avec son lot de changements à l’intérieur du peloton. Nouvelles têtes, nouveaux maillots, voire nouveaux départs pour certains, l’intersaison a été riche en enseignements. Les coureurs restés sur le carreau se comptent malheureusement par dizaines après la disparition de plusieurs grosses écuries (Euskaltel, Vacansoleil, Sojasun…), mais le marché des transferts a tout de même tourné à plein régime en ce début d’hiver !

Petit tour d’horizon des principaux mouvements (et des ambitions qui vont avec !), en trois parties. Et l’on démarre de plus belle avec les équipes françaises WorldTour et Continental Pro !

 

AG2R – La Mondiale : ambitions à l’équilibre.

Ces dernières saisons, l’équipe de Vincent Lavenu s’était essentiellement tournée vers les courses par étapes et les classiques wallonnes (avec les Gadret, Dupont, Betancur, Roche, Peraud et autres Bardet…). On ne peut pas dire que le bouleversement soit radical, mais il faut tout de même noter un vrai changement à la lumière de cette intersaison. En effet, l’équipe enregistre l’arrivée de Damien Gaudin et Sébastien Turgot, les deux « flahutes » d’Europcar ! Nul doute qu’ils auront à cœur de briller sur les pavés du Nord une fois le printemps venu, surtout s’ils profitent de leur complicité née de leurs années communes chez JR Bernaudeau !

Autre changement notable, le départ de John Gadret, élément de base de ce groupe depuis 2006 et parti servir d’autres leaders à la Movistar. Dommage, nul doute qu’il aurait pu prodiguer ces précieux conseils encore pour quelques temps à des jeunes aussi prometteurs que Romain Bardet ou Alexis « Pikachu » Vuillermoz, transfuge de Sojasun et très en vue dans la dernière semaine montagneuse du dernier Tour de France.

FDJ.fr : changement de génération.

Peu de mouvements cet automne chez l’équipe au trèfle, mais un départ au combien symbolique : la fin de carrière de Sandy Casar, visiblement déçu de ne plus pouvoir courir au plus haut niveau, frustré de ne pas avoir atteint son objectif de courir les trois Grands Tours la saison passée, et plus ou moins « mis au placard » par Madiot en fin d’année…

Toujours est-il qu’un grand coureur tire sa révérence, quand deux autres débarquent pour apprendre, s’affirmer et briller, pourquoi pas. C’est en tout cas tout le mal que l’on peut souhaiter à Pierre-Henri Lecuisinier et Olivier Le Gac (ce dernier ne devrait passer pro qu’en cours de saison), deux des meilleurs espoirs français et qui viendront rajeunir encore un peu plus un des effectifs les plus prometteurs que l’on puisse imaginer ! Alors messieurs, promesses tenues en 2014 ? Réponse dans quelques mois…

Europcar : ou l’art de saisir les opportunités.

Si certains coureurs seront sans équipe en 2014 du fait de l’arrêt d’Euskaltel ou de Sojasun, certains autres ont pu s’engager librement notamment avec le Team Europcar, qui ne s’est évidemment pas fait prier pour en profiter ! Des équipiers qui seront bien utiles à Voeckler, Rolland et autres Coquard ont donc rejoint les gars de Bernaudeau : Fabrice Jeandesboz, Jimmy Engoulvent et Maxime Médérel sont donc passés d’une équipe française qui s’arrête (Sojasun) à une autre qui elle est en pleine ascension, puisqu’elle vient d’obtenir sa licence WorldTour.

Espérons que Romain Sicard pourra profiter de cet élan collectif pour se relancer, lui qui sort de plusieurs saisons moroses chez les basques d’Euskaltel. S’il retrouve le niveau qui lui avait permis de faire le doublé Tour de l’Avenir-CdM Espoirs en 2009, ça pourrait faire des étincelles en montagne avec Rolland, Malacarne ou Berhane. Mais on en est encore loin, on ne va pas se le cacher…

A noter également l’arrivée de Yannick Martinez, une des révélations de la saison passée sous les couleurs de La Pomme, ainsi que le départ à la retraite d’Anthony Charteau, fidèle lieutenant de Voeckler mais en manque de résultats depuis de longs mois.

Cofidis : le temps de la confirmation.

Pas énormément de mouvements en cette pré-saison 2014 chez les nordistes de Cofidis, contrairement à l’an passé, qui avait vu Navarro, Le Mével et Coppel débarquer pleins d’envie. Il est surtout temps désormais pour ces derniers de confirmer leur statut de leader de cette équipe. Ils pourront compter pour cela sur Cyril Lemoine, gros moteur venu de Sojasun, ou encore sur Florian Sénéchal, jeune français que l’on sera curieux de suivre cette saison.

On attendra également une autre confirmation, celle de Julien Simon (venu lui aussi de Sojasun), très en réussite en 2012, beaucoup moins en 2013, mais dont les talents de puncheur sont indéniables.

Bretagne : un pari pour une fratrie.

L’équipe bretonne accède cette saison à la deuxième division mondiale, et accueille pour l’occasion les frères Feillu, Romain le sprinteur et Brice le grimpeur. Alors qu’ils sont totalement passés à côté de leur carrière respective ces dernières années, ces deux-là sont venus pour se relancer. Anthony Delaplace, le « roule-toujours » de Sojasun fait également le voyage vers la Bretagne, où il fera sans nul doute parler ses qualités de rouleur et son panache.