Ce mardi avait lieu le Championnat du Monde du contre la montre, à Doha, sur un parcours plat, dépourvu de toute difficulté hormis l’étouffante chaleur qataris.

Longtemps, Amber Neben va détenir le temps de référence. En tête à tous les pointages intermédiaires, l’Américaine va écoeurer les Annemiek van Vleuten ou autres Trixi Worrack, parties dans la même vague, les reléguant à 25 secondes et 1 minute et 11 secondes.

Longtemps, la championne du monde de l’exercice en 2008, va être en tête au prix d’un numéro assez exceptionnel. En effet, Ellen van Dijk, qui a pris pour habitude de briller au Qatar va se casser les dents sur cette Amber Neben des grands jours. La Néerlandaise est la première coureuse qui ait mise à mal celle qui sera la successeur de Linda Villumsen, ce sera d’ailleurs la seule. En effet, la championne du monde de la discipline en 2013 sera en tête lors du deuxième pointage intermédiaire mais craquera sur le final et devra s’incliner pour 5 secondes.

Olga Zabelinskaya et Katrin Garfoot vont également faire un bon temps, l’Australienne va détenir le 4ème temps de chaque intermédiaire mais parviendra à accélérer dans le final pour venir décrocher la médaille de bronze, à 8 secondes de Neben. Quant à la Russe, elle aura progressivement mis la machine en route, 5ème au premier intermédiaire, la vice championne Olympique grimpera à la 3ème place dans les deux suivants mais craquera dans la dernière partie du chrono et échouera finalement au pied du podium.

Lisa Brennauer et Anna van der Breggen, qui étaient les deux dernières concurrentes à s’élancer ont été hors du coup dès le premier pointage intermédiaire.

Comme à Rio, c’est une quadragénaire américaine qui aura dicté sa loi dans le contre la montre, à la différence que cette fois, c’est Amber Neben qui goûte au sacre, en lieu et place de son homologue Kristin Armstrong. Le comble de l’histoire, c’est qu’aucune de ces deux championnes ne sera parvenue à décrocher le titre national.

Revivez le contre la montre des Championnats du Monde