Ce vendredi démarre la 28ème édition du Giro Rosa, une édition qui sera beaucoup plus ouverte que les années précédentes en raison de l’absence d’étape de haute montagne. Comme l’an dernier, trois anciennes vainqueurs prendront part à l’événement : Claudia Lichtenberg (2009) et les deux dernières lauréates de l’épreuve : Anna van der Breggen et Megan Guarnier.

Contrairement aux années passées, cette 28ème édition s’ouvrira par un contre la montre par équipe long de 11,5 kilomètres entre Aquileia et Grado. C’en suivra ensuite, trois étapes dédiées aux sprinteuses juste avant le contre la montre individuel autour de Sant’elpido a Mare et dont la distance a été réduite de moitié par rapport à ces deux dernières années, puisqu’il ne fera que 12,7 kilomètres. Puis, juste après une nouvelle étape dédiée aux sprinteuses autour de Roseta degli Abruzzi, arrivera alors, les étapes pour les candidates au classement général. Elles seront au nombre de deux : la première entre Isernia et Baronissi et l’étape reine de cette édition entre Baronissi et Palinuro. Enfin, ce Giro Rosa 2017 se conclura à Torre del Greco dans une étape favorable aux sprinteuses passant bien les bosses.

Elisa Longo Borghini héritière de Fabiana Luperini ?

L’an dernier, la bandiera du cyclisme italien était en course pour le podium, si ce n’est mieux puisqu’avant sa défaillance, elle occupait la 3ème place du général à 15 secondes seulement de Mara Abbott. Le parcours de cette année correspond parfaitement aux qualités de l’Italienne si bien que la native d’Ornavasso pourrait mettre fin à 9 ans d’attente du côté transalpin.

Anna van der Breggen en reconquête

Présente sur le podium des trois dernières éditions, la Néerlandaise a tissé un lien particulier avec la Corsa Rosa. Si l’an dernier elle dut céder sa couronne à Megan Guarnier, cette année semble être l’année de la reconquête pour la championne Olympique qui a systématiquement répondu présente sur ce genre de parcours.

Katarzyna Niewiadoma, l’heure de la gloire ?

Il est écrit que la prodige Polonaise remportera un jour le Giro Rosa, reste à savoir quand. Et si justement, cela arrivait cette année ? La leader de la WM3 arrive en Italie en confiance après sa victoire sur le Women’s Tour qu’elle a plié dès le premier jour. Souvent placée et rarement gagnante, la jeune femme de 22 ans viens peut-être de connaître en Angleterre le déclic qui la fera passer dans une autre dimension.

Quid de Megan Guarnier ?

3ème il y a deux ans alors qu’elle semblait être la plus forte, lauréate l’an dernier, Megan Guarnier avance sur ce Giro avec beaucoup moins de certitudes que ces deux dernières années. Auteure jusque-là d’une saison en demi-teinte, l’Américaine est la véritable énigme de ce Tour d’Italie 2017, retrouvera-t-elle l’amplitude de ses moyens ? Jouera t’elle les lieutenants d’Anna van der Breggen ? Nous en saurons plus dans les jours qui viennent…

Le Parcours

La Liste des engagées (non officielle)