La 18ème édition du Grand Prix de Plouay nous réservait un plateau relevé avec notamment les trois dernières lauréates de l’épreuve : Marianne Vos (2012 & 2013), Lucinda Brand (2014) et Elizabeth Armitstead (2015). Cette année, la course semble plus ouverte que les années précédentes en raison de la reprise pour celles ayant disputées les JO mais qui n’étaient pas présentes à Vargarda. Au programme de la seconde épreuve française du calendrier World Tour : un circuit de 4 tours de 26,9 kilomètres et un dernier de 13,9 kilomètres à parcourir sur un tracé escarpé.

Spela Kern (BTC City Ljubljana) est la première à se mettre en évidence, la Slovène comptera jusqu’à 40 secondes d’avances mais se fera reprendre peu avant le fin du deuxième tour. Devant, le peloton est emmené par les Boels – Dolmans d’Elizabeth Armitstead et Megan Guarnier. Puis, se sont aux Liv-Plantur de Leah Kirchmann d’imprimer leur rythme, la Canadienne a une idée derrière la tête et c’est en compagnie de Katarzyna Niewiadoma (Rabo-Liv) qu’elle va faire exploser le peloton à la suite d’une accélération. Eugénie Duval (Poitou Charentes Futuroscope), puis  Elizabeth Armitstead (Boels – Dolmans) accompagnée par Giorgia Bronzini (Wiggle High5) tenteront également leur chance mais à chaque fois, le peloton revient.

C’est encore sous l’impulsion de la Polonaise Katarzyna Niewiadoma que la course se décante, l’actuelle meilleure jeune du classement World Tour fait mal à un peloton désormais réduit à une vingtaine d’unités et qui roule en file indienne. Il reste alors une quarantaine de kilomètres à parcourir, c’est le moment choisi par une ancienne lauréate de l’épreuve de sortir de sa boîte : Lucinda Brand (Rabo-Liv) parvient à creuser un écart, contrairement à ses prédécesseurs, et insiste. La double championne des Pays-Bas va livrer un combat de haute volée avec le peloton emmené par la championne du monde en titre. Malgré son numéro, Brand est reprise. Il reste alors moins de 30 kilomètres à parcourir c’est alors qu’un duo tente de s’extirper, et quel duo ! Marianne Vos (Rabo-Liv) et Megan Guarnier (Boels-Dolmans). A nouveau, le peloton réagit immédiatement.  Le rythme imposé est vraiment fort, trop pour Elizabeth Armitstead qui se fait distancer une première fois, la Britannique parviendra à revenir par la suite, pour mieux exploser. Intenable aujourd’hui, Katarzyna Niewiadoma en remet une couche, la championne de Pologne est victime de sa force et se fait à nouveau rejoindre par le peloton. C’est alors qu’un duo composé de Malgorzata Jasinska (Alé Cipollini) et Rozanne Slik (Liv-Plantur) décide de jouer les troubles fêtes. Le peloton laisse à ce tandem une avance supérieur à 20 secondes mais sous l’impulsion d’une Katarzyna Niewiadoma déchaînée aujourd’hui, les deux femmes de tête sont reprises. Les attaques s’enchaînent par la suite en vain. Nous sommes alors à l’entrée du dernier tour, moment choisi pour Leah Kirchmann (Liv-Plantur) de prendre rendez-vous avec son destin, la Canadienne part seule et va réaliser un numéro mais va coincer à Ty Marrec où elle se fera reprendre. Cette ultime ascension fait mal, elles ne sont plus que 6 devant mais le groupe de tête s’observe, ce qui conditionne le retour de l’arrière. C’est donc à 14 que va se jouer ce Grand Prix de Plouay 18ème du nom.

Au terme d’un sprint décousu, c’est Eugénia Bujak (BTC City Ljubljana) qui se montre la plus véloce, la Polonaise devance la triple championne d’Italie : Elena Cecchini (Canyon SRAM) et la Canadienne Joëlle Numainville (Cervélo Bigla). La Polonaise, en forme ces derniers jours, remporte-là la plus belle victoire de sa carrière et apporte un succès de prestige à sa formation.

Outre la victoire d’Eugenia Bujak, l’image de ce Grand Prix de Plouay restera Evelyn Stevens portée en triomphe par ses coéquipières à l’arrivée de la course : Nikki Harris, Katarzyna Pawlowska et Elizabeth Armitstead ont tenues à rendre hommage à la recordwoman de l’heure qui tire sa révérence à l’issue de la saison. Un Grand Prix de Plouay sous le signe des adieux puisqu’il s’agissait également de la dernière apparition de Giorgia Bronzini sur l’épreuve bretonne.

27/08/2016 – GP de Plouay-Bretagne (1.WWT)

Result   Results powered by ProCyclingStats

Go to full results