Hier se sont terminés les trois jours du Festival luxembourgeois Elsy Jacobs. Elsy Jacobs est un grand nom du cyclisme féminin, puisqu’elle fut la première championne du monde sur route, en 1958, année où elle établit également un record de l’heure qui resta invaincu pendant 14 ans.

Huitième édition de ce Festival, si le tracé reste identique d’année en année (à l’exception du prologue), sa force réside dans le fait que les scénarios sont, eux, sans cesse renouvelés.

Le prologue, disputé dans les rues de Garnich, a permis à Anna van der Breggen de remporter sa cinquième victoire de la saison, pour deux secondes devant Annemiek van Vleuten (Bigla), spécialiste de la discipline.

La seconde étape a vu une échappée allé au bout, réglé au sprint par Elena Cecchini (Lotto-Soudal), le peloton sur les talons puisqu’à seulement deux secondes.

La dernière étape, sous la pluie, donna lieu à de nombreuses attaques. On notera celle regroupant plusieurs favorites, impulsée par Pauline Ferrand-Prevot (Rabo-Liv), suivi par Anna van der Breggen (Rabo-Liv), Emma Johansson (Orica-AIS), Ashleigh Moolman (Bigla) et Sabrina Stultiens (Liv-Plantur). Mais l’entente ne sera pas suffisamment bonne pour éviter le regroupement.

Peu de temps après, trois coureuses s’extirpent à leur tour : Floortje Mackaij (Liv-Plantur), Katrin Garfoot (Orica-AIS) et Katarzyna Niewiadoma (Rabo-Liv). Comme la veille, le peloton échouera à revenir pour quelques secondes, mais ce fut suffisant pour Anna van der Breggen qui conserve son avance au général. La jeune espoir néerlandaise de 19 ans, Floortje Mackaij, s’impose quant à elle devant ses deux compagnes d’échappée, décrochant sa seconde victoire de l’année après Gent-Wevelgem In Flanders Fields.

Anna van der Breggen, déjà lauréate en 2014, est entourée sur le podium, d’Annemiek van Vleuten sur la seconde marche et de Lucinda Brand (Rabo-Liv).

Les résultats