Deux jours après le contre la montre par équipe qui a vu la Boels-Dolmans conserver sa couronne, le Crescent Vargarda laissait place, cette fois-ci, à sa traditionnelle course en ligne. Le programme de cette année propose un parcours long de 152 kilomètres avec un circuit final de 10 tours de 11 kilomètres chacun.

Bien qu’il y ait eu quelques tentatives durant le début de la course, la principale échappée du jour est à mettre à l’actif de 11 coureuses : Giorgia Bronzini (Wiggle High5), la lauréate de l’édition 2014 : Chantal Blaak (Boels Dolmans), Moniek Tenniglo (WM3), Amanda Spratt (Orica-Scott), Lisa Klein (Cervélo-Bigla), Alexis Ryan (Canyon-SRAM), Romy Kasper (Alé Cipollini), Kim De Baat (Lensworld), Alexandra Nessmar (Suède), Grace Brown (Australie) et Sabrina Stultiens (Sunweb).

Ce groupe va se décomposer de moitié, en effet, les plus costaudes que sont : Bronzini, Ryan, Spratt, Blaak et Stultiens, parviennent à distancer leurs compagnes d’échappée. Elles sont désormais 5 à l’avant de la course.

Bien que ce groupe s’entende, il ne peut rien face au peloton emmené par les Cervélo-Bigla de Lotta Lepistö, qui a la ferme intention de faire mieux que l’an dernier où seule Emilia Fahlin l’avait devancée.  La tête de la course se fait reprendre dans l’antépénultième tour. C’en suit alors, une multitude d’accélérations, notamment de la part des Boels-Dolmans : Elizabeth Deignan d’abord, puis Christine Majerus et enfin, Amy Pieters, mais à chaque fois, leurs efforts sont vains à cause du peloton.

Au sprint, Lotta Lepistö est la plus véloce, la championne de Finlande devance la championne d’Europe : Marianne Vos (WM3) et la Canadienne : Leah Kirchmann (Sunweb).

13/08/2017 – Crescent Vargada (1.WWT) (152k)

Results  Results powered by ProCyclingStats

Go to full results