A une semaine du Tour des Flandres, Gent-Wevelgem faisait office de répétition général avant le Ronde. Au programme du jour, 146 kilomètres de plat, hormis les ascensions du Kemmelberg, Monteberg et Bateberg.

Les attaques se font rares sur cette 6ème édition, et lorsqu’il y en a, celles-ci se font aussitôt reprendre. Il faut attendre le pied du Monteberg pour voir une chute scinder le peloton en deux groupes. Néanmoins, alors que le peloton était de nouveau regroupé, une nouvelle chute le sépara en trois groupes. Le premier peloton, composé d’une bonne quarantaine de coureuses, créa un écart non négligeable sur son poursuivant. Cela dit, les attaques se font toujours attendre.

Il faut s’en remettre aux Monts pour voir une sélection s’opérer. A la suite des ultimes ascensions du jour, l’écrémage se fait naturellement et elles ne sont plus qu’une trentaine à l’avant de la course. A 32 kilomètres de l’arrivée, Marie Vilmann (Cervelo-Bigla) tenta sa chance en solitaire. La Danoise aura compté 15 secondes d’avances sur le peloton mais se fit avaler quelques kilomètres plus loin. C’est à partir des 20 derniers kilomètres que la course commença à s’exciter, à commencer par le duo Giorgia Bronzini (Wiggle High5) -Anna van der Breggen (Boels-Dolmans). Si ce tandem fut rapidement repris, un quatuor s’extirpa quelques hectomètres plus loin, Bronzini est toujours dedans et elle est accompagnée de Katrin Garfoot (Orica-Scott), Christine Majerus (Boels-Dolmans) et Ellen van Dijk (Sunweb). Ce groupe de quatre se fait reprendre par un duo italo-cubain constitué de l’ancienne championne du monde : Marta Bastianelli (Alé Cipollini) et de la deuxième du Trophée Alfredo Binda : Arlenis Sierra (Astana). Malgré une nouvelle tentative de Christine Majerus, le peloton reprit ses droits et la course se dirigea alors vers un sprint massif.

Pourtant, alors qu’il reste moins de 5 kilomètres à parcourir, Janneke Ensing (Alé Cipollini)  part seule. Elle est rejointe par Olga Zabelinskaya (Bepink) mais à 2 kilomètres de l’arrivée, le duo est repris par le peloton, tout va se jouer au sprint. Dans l’emballage final, Lotta Lepistö (Cervélo-Bigla) est la plus véloce, la sprinteuse finlandaise devance la Belge : Jolien D’Hoore (Wiggle High5) et l’Américaine Coryn Rivera (Sunweb), qui continue sur sa lancée après sa victoire lors du Trophée Alfredo Binda.

Déjà victorieuse sur A Travers la Flandre, la Finlandaise sera l’une des principales favorites sur le Ronde.

26/03/2017 – Gent-Wevelgem In Flanders Fields WE (1.WWT)

Result   Results powered by ProCyclingStats

Go to full results