[dropcap size=big]P[/dropcap]our sa deuxième édition, le Tour de Californie fait office de nouvelle venue dans le calendrier World Tour. Au programme, 4 étapes (à chaque fois des boucles) dont un contre la montre qui devrait dessiner le classement général de l’épreuve.

Au niveau des participantes, la tenante du titre : Trixi Worrack (Canyon SRAM) est absente en raison de ses soucis de santé, la championne du monde : Elizabeth Armitstead (Boels – Dolmans) et Anna van der Breggen (Rabo-Liv) (respectivement la 1ère et la 5ème du classement World Tour) sont les principales absentes de l’épreuve californienne.

La première étape de ce Tour de Californie 2016 est une boucle longue de 117 kilomètres autour du Lac Tahoe, avec notamment une côte en guise d’arrivée, les Emma Johansson (Wiggle High5), Evelyn Stevens (Boels – Dolmans) ou autre Megan Guarnier (Boels – Dolmans) sont servies !

californie1

Le numéro de Sarah Storey

Lindsey Bayer (Hagens Berman / Supermint Pro) est la première à se mettre en évidence, l’américaine parviendra à creuser une avance de 20 secondes, elle sera reprise après 10 kilomètres de course par un peloton emmenée par les Canyon SRAM et les UnitedHealthcare. Puis c’est au tour de Sarah Storey (Podium Ambition) de passer à l’offensive, peu après le grand prix de la montagne, la britannique va faire parler ses qualités de rouleuse et va réaliser un numéro. Seule, la multiple championne paralympique (Sarah Storey est née avec une déformation de la main gauche) parvient à trouver son rythme de croisière et tiens tête au peloton, une, deux puis trois minutes, l’avance de celle qui avait tenté de battre le record de l’heure de Leontien van Moorsel  prend une avance considérable sur le peloton. A 40 kilomètres de l’arrivée, elle compte encore 5 minutes d’avance sur le peloton. Puis 3 minutes à 20 kilomètres du but. Le peloton commence à réagir par l’intermédiaire des Boels – Dolmans, l’écart avec la tête de course diminue petit à petit mais Dame Sarah Storey a encore une avance supérieur à 2 minutes 20 à 15 kilomètres de l’arrivée. C’est alors que la britannique commence à fléchir et voit le peloton revenir petit à petit sur elle, c’est à 5 kilomètres de l’arrivée que son panache sera vain a défaut d’être élue combative du jour par les commissaires.

Megan Guarnier notre chère étoile

Le final de cette première étape est favorable aux puncheuses. C’est sans surprise que les Wiggle High5 travaillent à l’avant de la course pour Emma Johansson mais la suédoise va être battue par plus forte qu’elle, transcendée devant son public, Megan Guarnier (Boels – Dolmans) fait honneur à sa tunique de championne des Etats-Unis et s’impose sur cette première étape du Tour de Californie. Emma Johansson (Wiggle High5) est deuxième, le podium est complété par une coéquipière et compatriote de Guarnier puisqu’Evelyn Stevens (Boels – Dolmans) prend la 3ème place.

Côté classements

Suivez en direct le Tour de Californie féminin : http://microsofttourtracker.amgentourofcalifornia.com/women/