Le contre la montre de Sant’elpidio a Mare d’aujourd’hui était une étape décisive pour le classement général. Entre le duel annoncé entre Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini et des coureuses en reconquête comme Annemiek van Vleuten, Megan Guarnier ou Katarzyna Niewiadoma, il était écrit que ce chrono allait être une véritable boucherie. D’autant que la montée finale du parcours comportait des passages atteignant les 30%.

Les favorites à leur place

Dans l’ensemble, les favorites ont tenu leur rang. A commencer par Amanda Spratt (Orica-Scott), l’Australienne signe le 4ème temps, à 1 minute et 48 secondes de la vainqueur du jour. Arrive ensuite, Megan Guarnier (Boels-Dolmans), la tenante de l’épreuve complète le top 5 à 1 minute et 53 secondes de la lauréate du jour. Autre prétendante à la victoire finale au début du Giro, Kasia Niewiadoma (WM3) a vu son chrono tronquée par une chute, elle termine, toutefois, 7ème de l’étape à un peu plus de 2 minutes d’Annemiek van Vleuten (Orica-Scott).

Annemiek van Vleuten, quand l’ombre laisse place à la lumière

Elle était la grande perdante de l’étape d’hier mais Annemiek van Vleuten s’est remise de sa désillusion et avec la manière qui plus est. La championne des Pays-Bas de l’exercice a bouclé le parcours en 25 minutes et 29 secondes, reléguant sa première dauphine : Anna van der Breggen (Boels-Dolmans) à 41 secondes. Enfin, le podium du jour est complété par la 3ème grande dame de cette première moitié de Giro : Elisa Longo Borghini (Wiggle High5).

Au classement général, la vainqueur de l’édition 2015 est toujours en rose et compte désormais 1 minute d’avance sur la championne d’Italie et 1 minute et 36 secondes sur sa compatriote. Sans la bordure d’hier, Annemiek van Vleuten serait leader du Giro avec 23 secondes d‘avances sur Anna van der Breggen…

04/07/2017 – Giro d’Italia Internazionale Femminile (2.WWT) Stage 5 (ITT) – Sant’elpidio a Mare › Sant’elpidio a Mare (12.73k)

Go to full results