Comme chaque année depuis 2008, l’Open de Vargarda s’ouvre par un contre la montre par équipe. Outre l’originalité de l’épreuve, il s’agit également d’une belle opportunité afin de préparer au mieux le championnat du monde de l’exercice. Si la Boels-Dolmans est la grande favorite du jour, il faudra également surveiller la Canyon-SRAM, ancienne reine de l’épreuve suédoise mais déchue depuis deux ans, ainsi que la Cervélo-Bigla qui est en constante progression sur cette épreuve si particulière.

Le premier temps de référence est signé par la Cervélo-Bigla, la formation allemande emmenée par Ashleigh Moolman, Lotta Lepistö, Cecilie Uttrup Ludwig, Lisa Klein, Clara Koppenburg et Nicole Hanselmann, boucle le premier pointage intermédiaire en 18 minutes et 4 secondes. La Canyon SRAM se retrouve alors reléguée à 9 secondes, la Sunweb à 30 secondes et la Wiggle High5 à 36 secondes. Une seule équipe parviendra à faire mieux et sans surprise, il s’agit de la Boels-Dolmans. Désireuse de conserver son titre, le train néerlandais composé d’Anna van der Breggen, Chantal Blaak, Karol-ann Canuel, Amalie Dideriksen, Amy Pieters et Christine Majerus , est intraitable et devance la Cervélo de 4 secondes.

Au deuxième pointage intermédiaire, le rapport de force ne change pas. La Boels-Dolmans occupe toujours la tête en 38 minutes et 44 secondes, tandis que la Cervélo-Bigla est désormais reléguée à 19 secondes. Quant à Canyon SRAM 3ème, l’ancienne reine de l’épreuve se retrouve à 41 secondes des championnes du monde de la spécialité.

Néanmoins, la fin de parcours est à l’avantage de la Cervélo-Bigla qui parvient à reprendre 6 secondes sur la Boels-Dolmans mais il est trop tard, la formation néerlandaise conserve son titre pour 13 secondes sur la formation allemande. Le podium est complété par la Canyon SRAM qui concède 51 secondes dans l’histoire.